Page d'accueil

Ville de BloisVille de Blois Mobile

Présentation du projet

Présentation du projet

Voir l'image en grand Projection du carrefour de la LibérationLe pont Jacques-Gabriel avec deux trottoirs, la place de la Résistance habillée de jets d’eau, l’axe Denis-Papin–Porte-Côté entièrement refait, un coeur de ville moins encombré et moins confiné, plus piétonnier, plus aéré et plus connecté à ce qui l’entoure : tel sera sera le nouveau visage de Blois à la fin des travaux de l’ACVL qui se déplacent cette année avenue Wilson.

ACVLVoir l'image en grand Projection de la place Victor HugoL'aménagement coeur de ville - Loire (ACVL) constitue l'un des grands projets urbains des prochaines années. Ce projet vise à embellir la ville, à améliorer le cadre de vie des riverains, à dynamiser le commerce et à reconquérir de nouveaux habitants et consommateurs. Les travaux réalisés permettront de valoriser la qualité de l'espace public et les modes de déplacements doux dans ce secteur particulièrement passager. Ils feront de cet axe de transit, un lieu de vie et d'échanges, notamment grâce à la création d'une place publique.

Les enjeux urbains portent sur :

  • la valorisation des commerces et du patrimoine par la requalification du sol ;
  • l’amélioration des continuités entre ville haute et ville basse – rive droite et rive gauche (notamment par l'utilisation de la pierre calcaire pour le pavage) et le quartier Gare, lui aussi en pleine mutation ;
  • la requalification des carrefours têtes de pont ;
  • la réinsertion des rues Denis-Papin et Porte-Côté dans le parcours chaland piétonnier ;
  • et la valorisation de l'avenue Wilson comme porte d'entrée sud de la ville.

Le périmètre du projet global comprend à la fois des aménagements en rive sud et en rive nord. Voir l'image en grand

  • Un premier axe part de la place Augustin-Thierry (square Victor-Hugo) et s’étend jusqu’à l’extrémité de la partie urbaine de l’avenue Wilson, en passant par les rues Porte-Côté et Denis-Papin, la place de la Résistance, le pont Jacques-Gabriel et le carrefour de la Libération.

  • Le second axe accompagne la Loire sur ses deux rives, inclut le mail Pierre-Sudreau, la promenade Mendès-France, la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny et le quai de-La-Saussaye, et en rive gauche le quai Villebois-Mareuil, la place Rol-Tanguy et la rue de la Chaîne.

La première tranche du projet ACVL (terminée en décembre 2017) comprend cinq secteurs :

  • le quartier Vienne — les travaux se sont terminés en avril 2015 ;
  • le Pont Jacques-Gabriel. L'ensemble des trottoirs, de la voirie et de l'éclairage a été remplacé. Une voie cyclable est présente de chaque côté du pont. Un nouveau trottoir a été créé en aval (côté Tours) et les travaux se sont terminés en septembre 2015 ;
  • la tête de pont Nord, place de la Résistance. Les travaux ont débuté en septembre 2015 et se sont achevés en mai 2016. Ils ont porté sur le quai de la Saussaye, la place de la Résistance et la rue du maréchal-de-Lattre-de-Tassigny ;
  • la rue Denis-Papin, depuis la place de la Résistance jusqu'aux escaliers Denis-Papin. Les travaux ont débuté en mars 2016 et se sont achevés le 1er décembre 2016 ;
  • et les rues Denis-Papin et Porte-Côté, depuis les escaliers Denis-Papin jusqu'à l'entrée de la rue Gallois. Les travaux ont début en janvier 2017 et se sont achevés en décembre 2017. Le chantier s’est déroulé en deux temps : d’abord la fin de la rue Denis-Papin et le début de la rue Porte-Côté, entre les grands escaliers et l’entrée de la rue Porte-Chartraine (du 16 janvier au mois d'août), puis la deuxième partie de la rue Porte-Côté jusqu’à la rue Gallois (de mars à décembre). Les travaux ont comme toujours débuté par la rénovation des réseaux souterrains. GRDF a commencé par le gaz (mi-janvier), suivi de la Ville de Blois pour l’eau potable et d'Orange pour le réseau Télécom (fin janvier), puis d’ERDF pour l’électricité (mi-février).

Voir l'image en grand Image non contractuelle / rue Denis Papin

Voir l'image en grand Image non contractuelle / rue Porte-Côté

La deuxième tranche du projet ACVL (janvier–décembre 2018) contient trois secteurs :

Voir l'image en grand Carte des trois secteurs

  • de la place de la Libération à la rue Bertheau ;
  • de la rue Bertheau aux rues Dupré/Cobaudière ;
  • et des rues Dupré/Cobaudière à la levée des Acacias.

Sur cette deuxième tranche, les travaux débuteront le 15 janvier 2018 pour se finir début décembre 2018. Les réseaux seront renouvelés sur l'ensemble de l'axe (de la Libération à la levée des Acacias) et les aménagements de surface s'arrêteront au croisement avec les rues Dupré/Cobaudière. La partie restante sera finalisée en 2019.

Les travaux de réseaux concernent l'intégralité de l'avenue. Ils consistent à renouveler les équipements souterrains (gaz, électricité moyenne tension, éclairage public, eau potable, assainissement et téléphone), ajouter des fourreaux pour la fibre et enterrer les lignes aériennes (électricité basse tension et télécoms).

Les concessionnaires interviendront simultanément sur les trois secteurs, le principe étant d’occuper en permanence la totalité du linéaire. Au total, cinq concessionnaires opéreront sur le chantier (jusqu'à trois en simultané). En juin 2018, les réseaux seront suffisamment avancés pour permettre le démarrage des aménagmeents sur le secteur 1, puis au mois d’août sur le secteur 2.

Un aménagement harmonisé sur l'ensemble du projet

En décembre 2018, les aménagements seront terminés de la place de la Libération à la rue Cobaudière. Ils respecteront la charte esthétique du reste de l'ACVL : bordures et caniveaux pavés en calcaire, trottoirs en béton décoratif, traversées piétonnes matérialisées par des bandes transversales en résine, mêmes gammes d’éclairage public, de feux tricolores (au carrefour Dupré Caobaudière) et de mobilier urbain (potelets, corbeilles et appuis-vélos).

Les quatre arrêts de bus (deux de chaque côté) seront remis en conformité et trois d'entre-eux seront dotés d’abris. Treize jardinières implantées viendront verdir l'avenue. Nullement entravé par ces équipements, le stationnement passera de 79 à 86 places sur l'ensemble de l'axe. Concernant la circulation, l'avenue sera en « zone de rencontre » de la place de la Libération au carrefour Dupré/Cobaudière, avec une vitesse limitée à 20 km/H et une priorité des piétons et cyclistes sur les automobilistes.

En savoir plus sur la circulation et le stationnement durant les travaux de la deuxième phase

Voir l'image en grand Image non contractuelle / avenue Wilson Voir l'image en grand Projections des aménagements

Coordonnées
Contacter l'équipe de l'ACVL